Skip to content

Stages de chant choral passés

STAGE JUILLET 2018

MESSSE n° 5 en la bémol majeur D678 de SCHUBERT

Franz SCHUBERT (1797-1828) né à Vienne est l’un des plus grands compositeurs du 19e siècle.

Lorsqu’il compose la messe n° 5 entre 1819 et 1822, il rompt avec l’écriture des quatre messes précédentes. Il n’a alors que 25 ans.

Cette messe est sans doute la plus lyrique mais aussi l’une des plus pénétrées par le sentiment religieux. Bien que d’une dramatisation constante, cette œuvre ne tombe jamais dans le travers théâtral si fréquent dans la production pieuse du 19e siècle.

L’extraordinaire Symphonie Inachevée date de la même année et témoigne de la même maîtrise orchestrale.

 

STAGE JUILLET 2017

REQUIEM en si bémol mineur op.89 pour solistes, chœurs et piano d’ANTONIN LEOPOLD DVOŘÁK (1841-1904)

En 1880, 14 ans après le cri déchirant du Stabat Mater écrit dans la souffrance de la perte de trois de ses enfants, DVOŘÁK compose ce bouleversant Requiem.

Cette œuvre empreinte de calme et de lumière, est une fresque aux accents mozartiens parfois wagnériens, évoquant la richesse mélodique, harmonique et instrumentale de Mahler. Elle reflète la sensibilité multiple et attachante de son auteur qui exploite avec un immense talent toutes les formes d’écriture sacrée.

DVOŘÁK dirigea lui-même cette œuvre le 9 octobre 1881 au festival de chœur de Birmingham.

 

STAGE juillet 2016

STABAT MATER d’Antonin Dvořák (1841-1904)

Après la mort successive de trois de ses enfants (entre 1875 et 1877), Antonin Dvořák compose son émouvant Stabat Mater qui accroît sa notoriété. Il dirigera lui-même cette œuvre à Londres en 1884.

Il reprend la forme du poème religieux du XIIIe siècle. L’évocation de la détresse d’une mère devant la mort de son fils oscille entre la douleur insoutenable, la sérénité, l’espoir, la foi et la lumière.