Skip to content

Orchestre Sarajevo. Dans les ruines de la Bibliothèque nationale.

Hugues Reiner se rend à l’automne 1993 dans Sarajevo pour reconstituer l’orchestre que la guerre avait dispersé. Il reste sur place 7 semaines en pleine guerre. Un acte civique d’engagement mutuel avec les musiciens bosniaques, croates et serbes qui composent la formation. Un programme commun à tous : la Symphonie n° 3 de Beethoven, “Héroïque”.

“Envoyé Spécial” le 22 mars 2014 : Les violons de l’hiver. Le journaliste Jérôme Bony, de la rédaction de France 2, s’est rendu à Sarajevo 21 ans après l’embrasement des Balkans. Il retrouve les intervenants d’un reportage qu’il avait réalisé en 1993.